Rewind #2 : Marvin redevient « The man ».

Je suis toujours un peu sceptique quand il s’agit de disque sorti après la mort de l’artiste, même les plus grands tels que Bob Marley, Elvis ou même notre Johnny national, quand il ne sont plus aux commandes de leur projet, tiennent rarement le pavé. Ici, ce n’est pas le cas, je dois dire que…