Jhene Aiko nous gâte avec Chilombo.

Fan de la première heure de Jhene Aiko, ça faisait un moment que j’attendais de retrouver la vibe ressentie à la première écoute de « Sailing soul(s) » et si ses différents projets m’ont plu au fil du temps, je n’avais pas retrouvé le même kiffe, j’avais même été un peu déçu par « Trip« , oui je sais, on est pas nombreux dans ce cas…

Alors aujourd’hui je trouve ce « Chilombo« , j’écoute avec un peu d’espoir et quand le disque s’ouvre sur un freestyle comme  » Triggered« , de suite, je me dis là, on tient quelquechose ! Et la suite tient toutes ses promesses et plus encore, une vraie heure de kiffe en compagnie de la bohème Californienne.

Jhene s’est comme d’habitude entourée du gratin de la scène hip-hop et R’n’B et Lejkeys à la prod qui va bien pour bien faire prendre la sauce. La vocaliste continue d’affirmer sa spiritualité avec une expérience réussie pour ce « Chilombo« , elle a ajouté le son de bols apaisant, donc perso, je connais pas, je m’imagine ça comme les délires de moines Shaolin, mais a priori, ça fonctionne, en tout cas, ça ne choque pas ma douce oreille et je me suis senti apaisé 😉.

Pour le reste, Jhene s’expose, parle de sa rupture avec Big Sean, de sa sexualité, de ses croyances, elle s’ouvre à son public et c’est un vrai kiffe! Perso, j’ecoute le disque en boucle depuis une semaine et en particulier trois titres que j’ai vraiment accroché, « Pussy fairy« , ok pour le titre du morceau, on a vu plus poétique, mais par contre le track est une réussite, hyper sensuelle, la chanteuse se lâche un peu niveau pulsion. Les feat avec Nas et Ab-Soul viennent compléter ce trio de tête, mais derrière, pleins de belles choses viennent compléter l’opus.

Par exemple, ce qui est l’ovni de l’album : la redite de « Hoe » avec Miguel et Future et bien même ça, ça marche, pourtant ça sent le déjà vu… De belles apparitions de H.E.R, John Legend et Big Sean aussi et ça, c’est plutôt une surprise et un petit mystère, car sur un track, elle le dézingue et sur le suivant, il est en feat, un peu en thérapie de couple aux yeux de tous 🤔🤔🤔

Bref, ce disque est pour moi tout simplement le meilleur de Jhene Aiko, je parle bien sûr, d’un disque longue durée, car sinon, « Sail out » restera mon éternel favori.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s